Brittney Griner A Envoyé Une Lettre A Joe Biden Malgré Sa Détention En Russie !

0
35

Accusée de contrebande de drogues et retenue en Russie depuis février, la star de la WNBA, Brittney Griner a écrit une lettre lundi, où elle apostrophe le président des Etats-Unis, Joe Biden.

La star de la WNBA, Brittney Griner, détenue en Russie depuis plus de quatre mois, a écrit une lettre envoyée par ses représentants à la Maison Blanche lundi, demandant au président Joe Biden de l’aider à la ramener chez elle.

bkt
Brittney Griner A Envoyé Une Lettre A Joe Biden Malgré Sa Détention En Russie ! (supergooal.cd)

«Je suis terrifiée à l’idée d’être ici pour toujours. Je me rends compte que vous faites face à tant de choses, mais s’il vous plaît, ne m’oubliez pas, ainsi que les autres détenus. S’il vous plaît, faites tout ce que vous pouvez pour nous ramener à la maison.» écrit-elle dans sa lettre envoyée à la Maison-Blanche, qui a bien confirmé la réception de la missive.

«J’ai voté pour la première fois en 2020 et j’ai voté pour vous. Je crois en vous. J’ai encore tant de choses à faire avec ma liberté que vous pouvez aider à restaurer. Ma femme me manque. Ma famille me manque. Mes coéquipières me manquent», a poursuivi la joueuse américaine de 31 ans.

Les représentants de Brittney Griner ont annoncé qu’ils ne communiqueraient pas l’intégralité de la lettre, afin de ne pas divulguer les conditions de détention et le traitement difficile dont elle souffrirait en Russie.

Selon les avocats russes de l’Américaine, elle a été autorisée à envoyer et recevoir des messages en provenance des Etats-Unis, bien que largement surveillée par les autorités russes.

Arrêtée le 17 février avec de l’huile de cannabis et des vapoteuses, quelques jours avant que les troupes russes envahissent l’Ukraine, Brittney Griner a sélectionné la date symbolique du 4 juillet pour envoyer sa lettre à Washington. Les Américains ont célébré ce lundi le Jour de l’Indépendance, leur principale fête nationale.

«Le 4 juillet, notre famille honore normalement le service de ces hommes qui se sont battus pour notre liberté, y compris mon père qui est un vétéran de la guerre du Vietnam. Ça fait mal de penser à la façon dont je célèbre habituellement cette journée parce que la liberté signifie quelque chose de complètement différent pour moi cette année» peut-on lire également.

Le procès, à huis clos partiel avec une présence médiatique limitée, a débuté la semaine dernière au tribunal de Khimki, une ville en banlieue de Moscou. Brittner Griner risque jusqu’à 10 ans de prison.

Partagez vos pronostics avec nous supergooal.cd.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here