Mort de Maradona: le parquet rebondit et demande un procès contre les soignants

0
72
(FILES) In this file photo taken on July 03, 2010 Argentina's coach Diego Maradona waves to supporters prior the 2010 World Cup quarter-final match Argentina vs. Germany on at Green Point stadium in Cape Town. Argentine football legend Diego Maradona has died at the age of 60, his spokesman announced on November 25, 2020. Renowned with Brazil's Pele as one of the greatest footballers of all time, the Argentine World Cup winning captain died of a heart attack, having undergone brain surgery earlier this month, a member of his entourage told AFP. / AFP / Javier SORIANO

Les procureurs qui enquêtent sur le décès en 2020 en Argentine de la légende du football Diego Maradona ont demandé que le personnel de santé qui s’est occupé de lui soit jugé pour homicide par négligence.

Marad 2
Mort de Maradona: le parquet rebondit et demande un procès contre les soignants (supergooal.cd)

Les procureurs enquêtant sur la mort de la légende du football argentin Diego Maradona en 2020 ont exigé que le personnel médical qui l’a soigné soit jugé pour homicide involontaire. Les procureurs ont fait la demande mercredi, arguant que la « négligence » et la mauvaise gestion des huit professionnels de la santé en charge de Maradona l’avaient laissé dans une « position d’impuissance » pour le larguer « abandonné » lors d’un séjour à l’hôpital « scandale ». Indépendamment. » Chez lui, selon des documents judiciaires cités par l’agence de presse officielle Telam. Maradona est décédé le 25 novembre 2020, à l’âge de 60 ans, alors qu’il subissait une neurochirurgie dans son lit d’hôpital dans une résidence au nord de la capitale argentine.

Le neurochirurgien et médecin de famille Leopoldo Luque et la psychiatre Agustina Cosachov, qui sont les principaux responsables de la santé de l’ancien footballeur, font l’objet d’une enquête. Le psychologue Carlos Díaz, la coordinatrice médicale Nancy Forlini et la coordinatrice des soins infirmiers Mariano Perroni, les infirmiers Ricardo Almirón et Dahiana Madrid et le clinicien Pedro Pablo Di Spagna ont également été inculpés. Les procureurs les ont accusés d' »homicide simple », un crime caractérisé par une personne commettant une négligence en sachant que cela entraînerait la mort de quelqu’un.Ils risquent des peines allant de 8 à 25 ans d’emprisonnement.

Selon le parquet, l’accusé « est le protagoniste d’une hospitalisation à domicile inédite, tout à fait inadéquate et imprudente » et commettra également « une série d’improvisations, de gabegies et de carences ».

Après un acte d’accusation, la défense du prévenu doit présenter ses arguments et peut demander le non-lieu. L’affaire pourrait alors aller devant le tribunal de San Isidro, une banlieue nord de Buenos Aires.

Partagez vos pronostics avec nous supergooal.cd.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here