Les Sixers : Curry Et Embiid, Plombent Les Bulls

0
20

Philadelphia 76ers a pris le dessus sur Chicago (103-98). Golden State s’est baladé face à Charlotte (114-92). Le meneur Seth Curry et le pivot Joel Embiid ont montré la voie aux Philadelphia 76ers pourtant diminués par des absences, et ont infligé mercredi aux Chicago Bulls leur deuxième défaite de la saison régulière.

step 2
Les Sixers : Curry Et Embiid, Plombent Les Bulls (supergooal.cd)

Les Sixers, privés de Ben Simmons, Danny Green et Tobias Harris, ont mené pendant quasiment toute la partie au Wells Fargo Center et bouclé une 6e victoire cette saison (pour 2 défaites) sur un score de 103-98 agrémenté de 22 points par Curry, 18 chacun par Embiid et Georges Niang.

Du côté de Chicago, trois joueurs ont mené la résistance, à commencer par DeMar DeRozan (37 pts), bien aidé par Zach Lavine (27) et Lonzo Ball (13), les deux seuls autres Bulls à deux chiffres.

Dans les autres matches de ce mercredi, Nikola Jokic, le MVP en titre de la NBA, a marqué 34 points (11 rebonds, 5 passes décisives) mais cela n’a pas suffi pour éviter une courte défaite des Denver Nuggets, battus 108-106 par les Memphis Grizzlies.

Will Barton a aussi contribué, en mettant 26 points pour Denver, mais Memphis était trop fort collectivement, en attaque, avec six joueurs à deux chiffres et surtout 16 paniers à trois points lors d’un match très intense jusqu’au buzzer.

Les meilleurs marqueurs des Grizzlies ont été Jaren Jackson Jr. (22 points), devant Ja Morant (18), Desmond Bane et Kyle Anderson (16 chacun), pour un bilan provisoire de 5-3, alors que Denver retombe à 4-4.

À New York, les Brooklyn Nets ont remporté une 3e victoire d’affilée, nette et sans bavure, aux dépens des Atlanta Hawks (117-108), grâce à un Kevin Durant en pleine forme (32 points, 7 rebonds, 5 passes décisives) et à ses compères Joe Harris (18 points), James Harden (16) et Patty Mills (14).

La première moitié du match a été équilibrée (61-59 pour les Nets), puis les New-Yorkais ont passé la vitesse supérieure dans le 3e quart-temps, bouclé en 34-20, même si selon Durant les Nets sont encore en phase de «progression, de connaissance mutuelle», après une saison 2020-21 gâchée par les blessures.

Côté Hawks, De’Andre Hunter a rentré 26 points alors que Trae Young a brillé lui aussi: 21 points, 10 passes décisives et 9 rebonds.

La soirée a été plus compliquée pour les New York Knicks à Indianapolis, conclue par une défaite 111-98 chez les Pacers, qui menaient déjà de 15 points à la fin du premier quart-temps et ont pu compter sur un Myles Turner très adroit à trois points (21 points sur 25), avec en prime Caris LeVert, 21 points tout compris.

À San Francisco, le duel très attendu entre la vedette des Charlotte Hornets, LaMelo Ball (14 pts), et la star de Golden State, Stephen Curry (15 pts), n’a pas produit les étincelles espérées et les Warriors se sont promenés: 114-92 pour passer à un bilan de 6-1 en tête de la Conférence Ouest.

Ball et Curry ont laissé les commandes de la soirée à Jordan Poole, 31 points pour les Warriors (mais 7 sur 16 seulement à trois points), et Miles Bridges, 32 pour les Hornets (dont cinq paniers à trois points).

Partagez vos pronostics avec nous supergooal.cd.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here