EURO 2020 : Trophée Henri Delaunay, L’objet De Toute La Compétition!

0
35
epa09192261 The Henri Delaunay trophy is welcomed at Copenhagen City Hall, Denmark, at an official event on 11 May 2021. Copenhagen is the fourth city on the travels of the trophy, the trip started in Baku and will continue to Amsterdam. EPA-EFE/Liselotte Sabroe DENMARK OUT

Les stars du football européen veulent toutes remporter le trophée emblématique de l’EURO pour leur équipe nationale. L’Italie ou l’Angleterre entreront dans l’Histoire à l’issue de la finale de l’UEFA EURO 2020 au stade de Wembley, à Londres, dimanche. Les joueurs et leurs supporters en liesse saisiront pleinement l’ampleur de cet exploit au moment où leur capitaine brandira triomphalement le trophée Henri Delaunay.

L’objet de toutes les convoitises, qui symbolise la plus grande des compétitions de football de nations européennes, porte le nom du dirigeant français qui a joué un rôle crucial dans la naissance de l’UEFA en juin 1954 et qui a été le premier secrétaire général de l’UEFA jusqu’à sa mort prématurée en novembre 1955.

Le rêve de Delaunay

Henri Delaunay a été le principal catalyseur du processus qui a conduit au lancement, dans les années 1950, de la Coupe d’Europe des Nations – la compétition qui allait devenir le Championnat d’Europe de football de l’UEFA et grandir encore pour devenir l’un des principaux spectacles sportifs du monde.

images 1
EURO 2020 : Trophée Henri Delaunay, L’objet De Toute La Compétition! (supergooal.cd)

Depuis les années 1920, Delaunay nourrissait le rêve de créer une compétition européenne pour les équipes nationales et il a poursuivi ce dessein avec ténacité alors que l’UEFA faisait ses premiers pas hésitants. Malheureusement, il ne vivra pas assez longtemps pour voir son rêve se réaliser, mais son travail de pionnier ne sera jamais oublié. Lorsque la nouvelle compétition a finalement été lancée lors du congrès de l’UEFA à Stockholm en juin 1958, Ebbe Schwartz – le premier président de l’UEFA – a proposé qu’en reconnaissance du rôle créatif joué par Henri Delaunay, le trophée remis aux vainqueurs porte son nom.

Le président de la Fédération française de football (FFF), Pierre Pochonet, a annoncé au même moment que son association allait offrir le trophée. La tâche de faire fabriquer le nouveau trophée revient au fils d’Henri Delaunay, Pierre, qui a succédé à son père au poste de secrétaire général de l’UEFA en 1956 et qui a maintenu l’élan qui a conduit à la décision capitale de Stockholm.

Une idée de trophée

« Europe étant un mot d’origine grecque », rappelait Pierre Delaunay dans l’UEFA∙direct de septembre 2005, « l’Europe, qu’on le veuille ou non, étant née dans le bassin méditerranéen et la Grèce se trouvant à l’origine des Jeux Olympiques, j’ai pensé qu’il serait bien de trouver un objet d’art de la Grèce antique, si possible avec un ballon, ce qui n’était pas si courant, pour le reproduire sur le trophée. »

« Un journaliste grec ami de Constantin Constantaras, membre du Comité exécutif, a trouvé au Musée national archéologique d’Athènes une sculpture d’un athlète maniant un ballon. Chargé de la création du trophée, l’orfèvre parisien Chobillon l’a reproduite sur le trophée, à l’opposé du titre. »

Le trophée original a été acheté plus tard par la société Arthus-Bertrand à Paris. Il a été présenté pour la première fois lors du premier tournoi final de la Coupe d’Europe des Nations à quatre équipes en France en 1960, et sera brandi par les capitaines vainqueurs douze fois.

Nouvelle version

La sculpture en question n’a pas survécu à la refonte du trophée par le célèbre orfèvre et joaillier londonien Asprey à l’approche de l’UEFA EURO 2008 en Autriche et en Suisse. Entre-temps, la Coupe des Nations a été rebaptisée Championnat d’Europe de football de l’UEFA pour l’édition 1966-68, et le nombre de participants a augmenté en réponse à la croissance de l’envergure et de l’attrait de la compétition – d’abord de quatre à huit en 1980, puis à 16 pour le tournoi de 1996 en Angleterre.

Alors que la compétition prenait place aux côtés de la Coupe du Monde de la FIFA et des Jeux Olympiques d’été sur le podium des plus grands spectacle mondiaux, l’UEFA a décidé qu’une version rénovée du trophée était nécessaire pour refléter le prestige et l’attrait de ce qui était désormais largement connu sous le nom d’EURO.

L’UEFA souhaitait améliorer la qualité et la taille du trophée, afin de disposer d’un objet symbolisant l’EURO – le sentiment était que le trophée original était trop petit et éclipsé par les autres trophées UEFA. Asprey était l’entreprise idéale pour faire renaître le trophée. Mais il n’y a jamais eu de débat sur le nom du nouveau trophée – l’héritage éternel d’Henri Delaunay resterait intact.

La deuxième version du trophée s’inspire toujours de la version originelle. Il est fabriqué en argent sterling et mesure 60 cm de haut, soit 18 cm de plus que l’original, et pèse 8 kg, soit 2 kg de plus que le premier trophée.

Il existe d’autres différences mineures entre la version originelle et la version actuelle : la base en argent a été élargie pour la rendre plus stable. En outre, les noms des pays gagnants qui figuraient sur le socle ont été gravés au dos du trophée.

Convoité par les plus grands

Le nouveau trophée a été dévoilé lors du tirage au sort des éliminatoires de l’EURO 2008 à Montreux, en Suisse, le 26 janvier 2006. Lors du tour final, deux ans plus tard, le gardien de but espagnol Iker Casillas a eu le privilège d’être le premier capitaine à le brandir après la victoire de son équipe sur l’Allemagne à Vienne.

Les meilleurs joueurs européens ressentent une fierté intense à représenter leur pays – et brandir la Coupe Henri Delaunay reste un objectif qu’ils aspirent à atteindre lorsqu’ils enfilent le maillot de leur équipe nationale.

Le monde du football n’est pas le seul à attendre avec impatience la finale de dimanche. En particulier, les fans de l’Italie et de l’Angleterre essaient certainement d’envisager dans leur esprit ce qu’ils ressentiront si leur capitaine victorieux reçoit le trophée Henri Delaunay des mains du président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, et quand il le lèvera vers le ciel et achèvera un nouveau chapitre important de l’histoire riche et inaltérable du football…

Partagez vos pronostics avec nous supergooal.cd.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here